E-gov et application transversales

Dans le cadre de la mise en œuvre de l’e-administration et des applications transversales, le MPTIC a initié plusieurs projets en collaboration avec d’autres départements ministériels. Ces projets s’articulent essentiellement autour de :

 

 

Ce projet consistait à développer et à mettre en ligne les sites web de dix (10) départements ministériels notamment ceux du Ministère des Affaires Etrangères, du Ministère du Commerce et du Ministère des Affaires Religieuses et des Wakfs.
L’objectif recherché par ce projet consistait, d’une part, à permettre au citoyen d’avoir une vitrine d’information sur les activités des départements ministériels, les services publics et les procédures administratives y afférentes et, d’autre part, à favoriser le travail collaboratif et à introduire des télé-services et des télé-procédures.

En 2011 le MPTIC a mis en ligne le portail el Mouwatine afin de permettre au citoyen d’avoir un accès direct et lisible à l’ensemble des procédures administratif, à la liste des services offerts par l’administration et à toute information qui pourrait lui être utile.
Au vu du nombre important d’information contenu dans ce portail, il est devenu vital de revoir la manière dont cette information est présentée, à cet effet il a été décidé de procéder à la refonte du portail en présentant l’information du point de vue du citoyen et non pas de celui de l’administration. A cet effet les procédures seront présentées comme suit :

  •  Quand faut-il le faire ?
  •  A qui s’adresser ?
  •  Que faut-il fournir ?
  •  Combien de temps ça dure ?
  •  Qu’aurais-je en résultat ?

 

Ce projet lancé en 2015, en collaboration avec les départements ministériels concernés, a pour objectif de simplifier, d’améliorer et de dématérialiser les procédures de création d’entreprise en Algérie dans le but d’améliorer le climat d’affaires et de rendre l’économie nationale plus attractive.
Ce projet consiste à mettre en œuvre un portail web qui présente le processus de création d’entreprise, de bout en bout, étape par étape, du point de vue de l’entrepreneur. Il fait également office de guichet unique permettant de centraliser et de dématérialiser les démarches de création d’entreprise.
L’approche consiste à renseigner un formulaire unique en ligne, lequel sera ensuite exploité par les différentes parties prenantes (Notaires, CNRC, Administration fiscale, CASNOS) afin de permettre la délivrance d’un registre de commerce, d’un numéro d’identification fiscale et d’un numéro d’affiliation à la sécurité sociale.

Ce projet finalisé en juillet 2015 a pour vocation de connecter cinq (05) centres hospitalo-universitaire et douze (12)  établissements publics hospitaliers afin de permettre l’accessibilité aux soins de santé à distance partant du simple transfert de dossiers médicaux à la consultation à distance. Ce projet permettra aussi d’offrir des services d’assistance, d’expertise et de formation à distance. Ceci économisera aux patients des transferts d’un hôpital vers un autre pour avoir un diagnostic ou l’avis d’un spécialiste.

Etant le socle de confiance pour toute administration électronique, la certification électronique représente un préalable à toute dématérialisation de procédure et/ou utilisation de télé-procédures. A cet effet, le législateur algérien a promulgué la Loi N° 15-04 du 1er Février 2015 fixant les règles générales relatives à la signature et à la certification électroniques. Cette loi confie au MPTIC la mise en œuvre de l’autorité de certification électronique de la branche gouvernementale. Celle-ci sera chargée de l’encadrement des tiers de confiance (fournisseurs de services de certification électronique pour le compte des institutions gouvernementales) et de l’émission des certificats électroniques utilisés par les intervenants dans la branche gouvernementale dans les transactions de type G2G, G2B et G2C.
Afin de mettre en œuvre cette activité le MPTIC lancera début 2016 un appel d’offres pour l’acquisition des équipements et des logiciels qui seront utilisés par l’autorité gouvernementale pour l’exercice de ses missions.