You are here

Généralisation des usages et réduction de la fracture numérique

 Démocratisation de l’accès à l’internet dans les espaces communautaires

Dans le but de permettre aux citoyens Algériens notamment les jeunes et les plus défavorisés, d’accéder à la toile mondiale dans les espaces communautaires (maisons de jeunes, maisons de la culture, établissements de la lecture publique, mosquées, zaouïas, etc.) le Ministère de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication (MPTIC) a adopté une approche intersectorielle basée sur la conjugaison des efforts et la mutualisation des ressources.

En effet, le travail de concertation et de coordination mené par le MPTIC avec quatre (4) autres Ministères, en l’occurrence le Ministère de la Culture,  le Ministère de Jeunesse et des Sports, le Ministère de la Solidarité Nationale, de la Famille et de la Condition de la Femme, et le Ministère des Affaires Religieuses et des Wakfs, a permis de connecter à l’internet, plus de deux mille (2 000) établissements destinés aux citoyens dans une première phase 2010-2012, répartis comme suit :

Ministère Nombre
Ministère de Jeunesse et des Sports 1 156
Ministère des Affaires Religieuses et des Wakfs 675
Ministère de la Solidarité Nationale, de la Famille et de la Condition de la Femme 63
Ministère de la Culture 118
Total 2 012

Au-delà du fait d’offrir une connexion à l’internet accessible aux petite bourses, cette opération contribue également à la redynamisation de ces espaces publiques. En effet, les citoyens qui viennent pour surfer sur internet découvrent, par la même occasion, les différentes activités culturelles, artistiques et autres pratiquées dans ces établissements.
Outre cette opération de démocratisation de l’accès à l’internet dans les espaces communautaires, une autre initiative a été lancée par le MPTIC avec le Ministère de l’Education Nationale (MEN) pour connecter les écoles primaires au réseau des réseaux.

 Encadrement des espaces communautaires (cybercafés)

Les espaces communautaires TIC, notamment les cybercafés sont devenus l’espace de prédilection de nos jeunes qui les utilisent à des fins de divertissement, de recherche ou bien pour tisser des liens sociaux avec d’autres personnes.
Cependant, nos jeunes restent confrontés à divers problèmes notamment la qualité de service offert par certains cybercafés qui ne disposent que d’une bande passante très limitée ou bien de P.C ne répondant pas aux exigences minimales de fonctionnement, ce qui pénalise fortement les utilisateurs. Aussi, il a été noté qu’en l’absence de contrôle parental, les franges les plus sensibles de la société sont fortement exposées aux contenus illicites notamment les sites pornographiques et violents.
A cet effet, le MPTIC a entamé les travaux nécessaires à la mise en place d’un cadre normatif pour l’encadrement technique de ces espaces.