You are here

 

L’incubateur de startups et le développement de l’entreprise TIC algérienne

Actuellement, le monde vibre au rythme accéléré des inventions et du progrès technologique. L’économie et la gestion sont deux domaines fortement influencés par l’innovation dans la technologie, les télécommunications et dans les méthodes de produire et de gérer ces projets qui réalisent une plus grande valeur économique et qui garantissent l’emploi et la croissance. L’observation de l’expérience internationale montre que les petites et moyennes entreprises (PME) sont les mieux habilitées, grâce à leur taille et leur flexibilité, à rentabiliser et réussir les projets innovants, par leur capacités à contribuer à la croissance et la flexibilité qui les caractérise en matière de gestion.

 

A l’instar de la plupart des pays développés qui se sont intéressés de près à cette catégorie d’entreprises pour faire face aux contraintes économiques. L’Algérie mise toutefois sur les PME pour diversifier les vecteurs de la croissance économique et gagner la bataille de la mondialisation. L’incubationde projets,proposée par l’Agence Nationale de Promotion et de Développement des Parcs Technologiques, précède la naissance réelle de l’entreprise, puisqu’elle couvre la période qui va de la détection d’une idée à la réalisation du projet de création en passant par la conception même du projet de création d’entreprise.
A travers ses incubateur, l’Agence Nationale de Promotion et de Développement des Parcs Technologiques, est une organisation ou un environnement qui influence, en amont du processus de création d’entreprises, les compétences et les motivations de l’entrepreneur. C’est un « assistant » qui aide les entrepreneurs en leur fournissant des un environnement propices, en terme de service de secrétariat, d’assistance administrative, d’installation et de soutien des entreprises en management, finance et comptabilité.
Le but de l’incubateur est de créer une synergie entre plusieurs facteurs (talents, technologie et connaissances) pour développer les comportements entrepreneuriaux, accélérer la commercialisation de la technologie et encourager le développement de nouvelles entreprises. C’est une couveuse qui permet au porteur de projet de murir sa réflexion.
C’est un lieu de maturation des projets d’entreprises. Il s’organise autour de l’idée de réseaux et de celle de relations ou de compétence. Il peut avoir comme fonctions, la sensibilisation, la détection, la formation, l’accompagnement, l’animation de réseau, la gestion de locaux et matériels, la gestion de fonds d’intervention, de procédures, la gestion administrative du porteur de projet, la gestion de structures financière d’amorçage.
Parmi les composantes essentielles de l’écosystème à mettre en place, figurent en pole position, les incubateurs et les pépinières d’entreprises innovantes. A ce titre, l’incubateur de Sidi Abdellah se lance progressivement dans une dynamique entrepreneuriale engagée par l’ANPT depuis plus de 4 ans. Il s’est placé sur la scène entrepreneuriale en Algérie, au vu des premiers résultats enregistrés. En effet, on note la création de 18 jeunes entreprises TIC depuis le lancement du processus d’incubation en mai 2010. Actuellement, il poursuit ses activités d’accompagnement et de coaching au profit de plus de 49 porteurs de projets de création d’entreprises et de 15 startups en démarrage d’activité pour en faire des futurs chefs d’entreprises.
II est à noter que dans ce contexte, un projet d’envergure internationale, intitulé « Appui au Ministère de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication (MPTIC) dans la mise en place d’un écosystème favorisant le développement des TIC en Algérie » a été initié par le MPTIC en partenariat avec l’Union Européenne au profit de l’Agence Nationale de Promotion et de Développement des Parcs Technologiques (ANPT). Un appel à proposition a été lancé le 17 juillet 2015 sur le site de l’Union Européenne, sous la référence EuropAid/137426/IH/ACT/DZ.
L’objectif général de ce projet de jumelage vise le développement des activités économiques basées sur les technologies de l’information et de la communication (TIC) et des usages correspondants. Son objectif spécifique vise le renforcement des capacités du MPTIC dans la mise en place d’un écosystème favorisant le développement des TIC.
Les résultats attendus sont :

  •  L’amélioration du réseau de partenariat de l’Agence dans une finalité d’innovation
  •  Le renforcement de l’encadrement de la recherche-développement des TIC
  •  La refonte du processus d’incubation à travers un apport des retours d’expériences des pays de l’UE
  •  La redynamisation du parc technologique de Sidi Abdellah en tant que hub, fédérateur des initiatives dans les domaines de l’innovation et de l’entrepreneuriat, centrés sur les TIC