You are here

Indicateurs du développement de la société de l’information :

Le marché des télécommunications en Algérie connait une forte croissance, notamment en matière de téléphonie fixe, ce dernier a progressé tant en qualité de service qu’en nombre d’abonnés depuis les années 2000.

Cette progression est illustrée par les principaux indicateurs statistiques liés à ce domaine présentés ci-après :

L’évolution du nombre d’abonnés à la téléphonie fixe en Algérie, tend ces dernières années à se stabiliser aux alentours de trois millions d’abonnés, c’est d’ailleurs un phénomène observé partout dans le monde, où le nombre d’abonnés de la téléphonie fixe connait une stabilisation voire une baisse d’une année à une autre.

Cette stabilisation de l’évolution du nombre d’abonnés est observée en parallèle avec un autre phénomène à savoir une régression d’usage de la téléphonie fixe. En 2015, Le nombre de minutes moyen mensuel par abonné a baissé de plus en plus jusqu’à une moyenne de 104.78 minutes, cette dernière était de l’ordre de 109 minutes en 2012.

Les abonnements à la téléphonie fixe ont toujours étaient dominés par les abonnés résidentiels qui représentent en 2016, 87.16 % du total d’abonnés. Quant aux abonnés professionnels, ils représentent 12.83% du total.

Les abonnements à la téléphonie fixe ont toujours étaient dominés par les abonnés résidentiels qui représentent en 2016, 87.16 % du total d’abonnés. Quant aux abonnés professionnels, ils représentent 12.83% du total.

En termes de pénétration de la téléphonie fixe auprès des ménages, le taux, calculé sur la base du nombre des ménages du 31.12.2015, a diminué de 3.39% en 2016 par rapport à l’an 2015 qui a marqué un taux de pénétration de 41.65%. D’autre part et en termes de densité téléphonique 8 personnes sur 100 en Algérie, bénéficient des services de la téléphonie fixe, ceci s’explique par la tendance de la population vers les technologies mobiles

Le marché de la téléphonie mobile en Algérie est considéré comme le segment locomotif du secteur des télécommunications, il a été ouvert à la concurrence par la promulgation de la loi n°2000-03 du 5 août 2000 fixant les règles générales relatives à la poste et aux télécommunications, actuellement trois opérateurs de la téléphonie mobile activent sur le marché algérien.

Les services de la téléphonie mobile en Algérie ont connus une nette amélioration, ainsi le pourcentage de la population couverte par un réseau mobile cellulaire a dépassé 99% en 2015, ce qui justifie en partie le nombre d’abonnés qui n’a cessé d’évoluer, atteignant plus de 45 millions en 2015, dépassant les 48 millions en 2016 soit une hausse de 5.26%, avec une prédominance des abonnés au réseau par carte prépayée.

Le service de la téléphonie mobile 3G, a été lancé en Algérie le mois de décembre 2013. En un seul mois 308 019 abonnés ont été enregistrés, ce chiffre s’est multiplié par 27 en 2014, et a atteint plus de 25 millions d’abonnés en 2016, réalisant cependant un taux de pénétration de l’ordre de 64%.

Dans le cadre de la modernisation et du déploiement du réseau des télécommunications sur le territoire national, afin d’orienter le pays vers l’économie de la connaissance, Madame la Ministre a procédé le samedi 01 Octobre 2016 à partir d’Ouargla au lancement officiel de la téléphonie mobile de quatrième génération (4G) en Algérie.

En un seul trimestre, 1 464 040 abonnés ont été enregistrés dont plus de 89% des abonnements sont des prépayés.

Indicateurs 2012 2013 2014 2015 2016
Nombre des abonnements à téléphonie mobile 3G / 308 019 8 509 053 18 021 881 25 976 903
Nombre des abonnements à téléphonie mobile 4G / / / / 1 464 040
Taux de pénétration aux réseaux mobiles 99.28% 102,40 % 109,62 % 116 % 119.70%

A propos de la répartition des parts de marché entre les opérateurs, l’ordre n’a pas changé au fil des années. Pour la téléphonie GSM, l’opérateur Orascom Télécom Algérie détient en 2016 la grande part avec 39.28%, suivie par Algérie Télécom Mobilis et Wataniya Télécom Algérie respectivement. Quant au marché de la 3G et la 4G, Algérie Télécom Mobilis vient en tête avec 41.62% et 48.62% des parts respectivement.

Indicateurs : infrastructure passive 2011 2012 2013 2014 2015
Longueur de la Fibre optique (KM) 43662 46231 50800 61556 70700
Nombre de communes raccordées à la Fibre Optique (FO) 997 1000 1081 1229 1321
Largeur de bande internet nationale en Mbit/s 70 000 130 000 172 021 348 000 1 390 000
Largeur de bande internet internationale en Mbit/s 67 280 104 448 166 000 278 000 485 155
  • Dans le cadre de la modernisation des infrastructures et de l’amélioration des services, les efforts pour le raccordement à la fibre optique se poursuivent. Au premier semestre 2015, 86% des communes ont été raccordées à la fibre optique (Au total 1321 communes).
  • Afin de répondre aux besoins de l’internaute algérien et offrir un service de qualité, la largeur de bande internationale, n’a cessé de croitre, et a atteint au premier semestre 2015, 485 Gbit/s.

 

Indicateurs : Abonnés Internet 2013 2014 2015
ADSL 1283241 1518629 1838492
4G LTE fixe -- 80693 423280
WIMAX 179 216 233
3G mobile 308019 8509053 18021881
Total (Sauf abonnés 3g) 1283420 1599538 2262005
Proportion des ménages disposant d’Internet 19,65% 24% 29%

 

  • A propos du réseau internet en Algérie, Le nombre d'abonnés a doublé en une année, avoisinant les 20 millions en fin d’année 2015, dont plus de 18 millions enregistrés pour l'internet mobile, le chiffre est vu à la hausse avec l’introduction de la technologie haut débit sans fil en mode fixe (4 G LTE), par ailleurs la proportion des ménages disposant d’internet, a atteint en 2015 un taux de 29%.
  • En 2014, 84% des abonnés au réseau internet étaient des abonnés à la technologie mobile 3G, alors que la technologie WIMAX reste peu utilisée. Malgré le coût d’accès qui reste proportionnellement élevé par rapport à l’internet fixe, les citoyens algériens convergent vers la technologie mobile (3G) pour accéder à internet, et ce en raison de la faciliter d’accès à ce type de technologie, et aussi aux moyens de connexion mobile (Smartphone, tablette, etc.…)
Indicateurs : abonnés par débit 2010 2011 2012 2013 2014 2015
128K 43 560 25 104 15 001 7 497 2 608 1 318
256K 429 297 355 229 252 303 158 181 48 599 26 048
512K 184 553 351 177 495 289 589 042 92 843 56 847
1M 122 563 242 386 381 180 511 386 832 535 990 988
2M 3 741 6 085 9 473 13 997 523 547 728 009
2,3M 353 474 807 1 003 1 617 1 677
3M -- -- 5 11 -- --
4M 57 202 483 1 465 10 631 24 522
7M 2 4 8 10 1 1
8M 19 85 185 602 6 050 8 805
10M 3 6 7 18 1 531
20M -- -- 5 28 195 531
24M jusqu'à inférieur à 100 -- -- 2 1 2 531
Total 784 148 980 752 1 154 748 1 283 241 1 518 629 1 838 746
  • Les chiffres présentés ci-dessus montrent la régression du nombre d’abonnés à internet avec un débit inférieur à un Mbit/s par contre il est constaté qu’en 2015 les abonnements internet avec un débit 1Mbit/s représentent 54% du nombre total d’abonnés, alors que les abonnements à un débit de 2Mbit/s ont atteint 40% du total. Ces chiffres sont les résultats des efforts déployés par le gouvernement algérien dans le cadre de sa stratégie du haut et très haut débit internet.

 

Indicateurs 2015 (1er semestre)
Nombre de sites web .dz 7148
Nombre de sites web institutionnels (ministères et organismes rattachés) 587
Nombre de formulaires disponibles 265
Nombre de procédures en ligne disponibles 29
  • Dans l’objectif du développement de l’administration électronique, des sites web institutionnels ont été mis en ligne, afin de permettre aux citoyens d’accéder aux différentes informations utiles, d’interagir avec l’administration, et de réaliser quelques procédures en ligne.

 

Indicateurs 2014 2015 2016
Nombre de KMS 24786 24052 ---
Nombre de cyber café -- 5548 --
Nombre de centre d’appel 164 69 86
Audiotex 07 08 08
FAI 20 23 28
Opérateur VoIP 03 03 03
GMPCS 30 03 02
VSAT 03 03 03
Téléphonie fixe 01 01 01
Téléphonie mobile GSM 03 03 03
Téléphonie mobile 3G 03 03 03
  • On constate que le nombre de kiosque multiservices (KMS), a diminué en 2015, ceci cède à une tendance mondiale qui voit le nombre de KMS régresser devant la démocratisation et la généralisation des services de la téléphonie mobile.
  • A l’inverse de l’année 2015 où le nombre de centre d’appel était en net régression, l’activité des centres d’appel chez les entreprises algériennes a progressé en 2016 avec l’intégration de 17 nouveaux centres.
  • Suite à une enquête menée sur le territoire national, par le ministère de la poste et des technologies de l’information et de la communication à travers ses directions de wilayas, 5548 cybers café actifs ont été recensés.
  • L’activité des fournisseurs d’accès à l’internet (FAI) poursuit sa progression en Algérie avec l’intégration de trois nouveaux FAI dans le marché durant l’année 2015 et cinq d’autres au cours de l’année 2016.