You are here

Poste

Pour l’ouverture d’un compte courant postal, il est fait usage des imprimés suivants qui sont mis à la disposition des citoyens :
  • Demande d’ouverture pour personne physique, CH1
  • Spécimen de signature, CH25
  • Imprimé destiné au préposé de distribution,CH3

Pièces exigés :

  • une pièce officielle attestant l’adresse du demandeur : Soit un certificat de résidence ou un certificat de présence au corps pour les corps constitués
  • une copie légalisée de la pièce d’identité (CIN ou Permis de conduire) en cours de validité

Cas particuliers liés à l’ouverture de compte courant postal :

  • Personnes étrangères résidant en Algérie :
  • Les personnes physiques étrangères résidant en Algérie possédant une carte de résidence délivrée par les autorités algériennes compétentes, peuvent ouvrir dans les mêmes conditions citées ci-dessus, un compte courant postal

Mineur : Le mineur ayant atteint l’âge de 16 ans et plus peut être autorisé par son représentant légal à ouvrir un compte courant postal à condition que ce dernier justifie de sa qualité par un document officiel. Pour les mineurs n’ayant pas atteint l’âge de 16 ans, l’ouverture est conditionnée par la fourniture d’une copie légalisée d’une décision de justice

Tout changement d’adresse d’un titulaire de compte doit faire l’objet d’une demande établie sur papier libre. L’intéressé doit fournir les pièces justificatives suivantes :
  • la copie légalisée de la pièce d’identité en cours de validité,
  • le certificat de résidence du nouveau domicile ou le certificat de présence au corps pour les militaires
Dans le cas de modification de l’intitulé d’un compte courant postal, il est mis à la disposition du titulaire de compte : un imprimé (CH4) pour renseignement. Les modifications peuvent concerner :
  • Le changement de nom ou rectification d’orthographe d’un nom ou d’un prénom : Le titulaire de compte doit fournir une copie légalisée du jugement
  • Pour les titulaires de compte, de sexe féminin, dont l’identité a été modifiée pour les motifs suivants :
    • Mariage : fournir l’acte de mariage ou copie légalisée du jugement
    • Divorce : fournir une copie légalisée du jugement de divorce
    • Décès du mari : fournir un acte de décès
Le titulaire d’un compte CCP, muni d’une carte magnétique dite carte CCP, peut effectuer des retraits à l’aide de l’imprimé unique qui est mis à la disposition des citoyens dans les bureaux de poste, ou sur le site d’Algérie poste. Les seuils des retraits sont identiques aux seuils du paiement à vue.

 

 

Télécom

La 3G est une technologie de téléphonie mobile. Son nom indique même qu’elle est la 3ème Génération de technologie mobile. Et pour bien comprendre pourquoi la 3G a été développée, il faut faire un retour sur l’évolution des différentes technologies qui ont été employées dans la téléphonie mobile depuis ses origines. Les réseaux mobiles sont classés par génération. Tout a commencé avec le NMT, un réseau analogique qui permettait à un très petit nombre d’abonnés et uniquement dans les grandes villes de téléphoner en mobilité.
Puis est venue la deuxième génération (2G), plus connue sous le nom de GSM, qui a constitué le premier système mobile numérique. Avec le GSM sont apparues les ‘puces’ (cartes SIM) et les téléphones mobiles sont devenus vraiment portables. Tout d’abord avec des écrans noir et blanc, ils permettaient d’appeler partout et d’échanger des SMS ; les écrans couleur sont ensuite apparus ainsi que les premiers services dits multimédia : MMS, Wap, et la consultation des boîtes mail (essentiellement pour les Entreprises et les professionnels). Mais pour ces derniers services, les débits offerts par les réseaux 2G (280Kb/s) restaient faibles pour répondre à la demande.
Alors une nouvelle technologie a été créée au niveau international : l’UMTS (Universal Mobile Telecommunications System) encore appelée 3ème génération de technologie mobile, d’où son diminutif : 3G.
La troisième génération est constituée de systèmes mobiles voix et données supportant des services de données haut-débit. Elle s’est améliorée dans le temps : La première évolution de la 3G est la 3G+. Basée sur la norme HSPA (High Speed Packet Access), la 3G+ permet de passer à des débits d’échanges supérieurs à ceux de la 3G.
Le LTE a été envisagé dès novembre 2004 comme l’évolution à long terme de l’UMTS (d’où son nom de Long Term Evolution), lors d’un atelier organisé par le 3GPP appelé Future Evolution Workshop. Cette évolution était alors destinée à maintenir la compétitivité de l’UMTS sur un horizon de dix ans et au-delà. Les travaux sur cette nouvelle norme ont débuté au 3GPP en janvier 2005 avec une étude de faisabilité, qui s’est conclue en septembre 2006 avec la définition des grands principes de la technologie LTE [3GPP 25.912, 2006]. Les travaux de spécification proprement dit se sont alors déroulés jusqu’à décembre 2008, date où la première version des spécifications a été approuvée. Le LTE est ainsi défini dans la Release 8 du 3GPP. Du fait du saut technologique qu’il représente par rapport au HSDPA, le LTE est considéré comme constituant une quatrième étape de l’évolution des réseaux d’accès mobiles, ou 4G. On peut ainsi véritablement parler d’une révolution de l’UMTS, plutôt que d’une évolution. À l’instar de chaque nouvelle génération de réseau d’accès, le LTE a pour objectif de proposer une capacité accrue et fait appel à une nouvelle technique d’accès à la ressource fréquentielle. Cet ouvrage décrit la norme LTE, et explique les choix de conception effectués. En particulier, les évolutions technologiques par rapport au HSPA sont largement documentées. Notons que le développement de la famille de systèmes CDMA2000 ne connaîtra pas d’évolution comparable au LTE. En effet, les opérateurs ayant déployé ces systèmes ont fait le choix du LTE pour la quatrième génération de réseaux mobiles, de sorte que le développement de la famille CDMA2000 est destiné à s’arrêter.
Les systèmes de Télécommunications Mobiles Internationales évoluées (IMT évoluées) sont des systèmes mobiles intégrant les nouvelles capacités des IMT qui vont au-delà de celles des IMT-2000 (3G). Ces systèmes donneront accès à un large éventail de services de télécommunication (y compris les services mobiles évolués) pris en charge par les réseaux mobiles et les réseaux fixes, qui sont de plus en plus fondés sur la transmission par paquets. Autrement dit, les IMT évoluées (ou technologies 4G) représenteront un progrès par rapport aux technologies de la troisième génération (3G). Les systèmes IMT évolués prennent en charge des applications de mobilité faible à élevée et une large gamme de débits de données, conformément aux demandes des utilisateurs et des services dans des environnements multi-utilisateurs. Ils peuvent aussi prendre en charge des applications multimédias de haute qualité dans une large gamme de services et de plates-formes, ce qui améliore sensiblement la qualité de fonctionnement et la qualité de service. Principales caractéristiques des «IMT évoluées» :
  • nombreuses fonctions communes à l'échelle mondiale, et souplesse permettant de prendre en charge une large gamme de services et d'applications de manière rentable ;
  • Compatibilité des services entre systèmes IMT et entre systèmes IMT et réseaux fixes ;
  • Capacité d'interfonctionnement avec d'autres systèmes d'accès radioélectrique ;
  • services mobiles de haute qualité ;
  • Equipement d´utilisateur utilisable dans le monde entier ;
  • Applications, services et équipements faciles à utiliser ;
  • possibilité d´itinérance à l´échelle mondiale ; et,

Augmentation des débits de données maximaux pour la prise en charge d'applications et de services évolués (des débits cibles de 100 Mbit/s pour une mobilité élevée et de 1 Gbit/s pour une faible mobilité ont été établis aux fins de recherche).
Ces caractéristiques permettent aux IMT évoluées de traiter des besoins en pleine évolution des utilisateurs, et les capacités des systèmes IMT évolués sont constamment améliorées en fonction des tendances des utilisateurs et de l´évolution de la technologie.

Le Wifi Outdoor ou Wifi communautaire est une technologie qui permet d’accéder au haut débit à l’extérieur, c’est-à-dire dans la rue, les terrasses de cafés, les universités…, moyennant un compte d’utilisateur et un mot de passe.
Ce service est évidemment payant et complémentaire à l’ADSL, La 3G et la 4G avec l’avantage d’avoir un coût relativement bas par rapport aux autres technologies mais surtout qu’il soit accessible depuis un grand nombre de terminaux (Tablettes, PC, Téléphones, etc.).