You are here

Politique de formation

Le Ministère de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, a élaboré un plan annuel de formation, de perfectionnement et de recyclage, visé par la Direction Générale de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative, qui comprend les types de formation suivants :

 

1- Formation statutaire :
Qui compte cinq (05) types de formation, à savoir :
1.1. Formation spécialisée au titre de recrutement : Entendue comme toute formation initiale, prévue par les statuts particuliers des corps spécifiques, destinée à préparer les nouveaux recrus à l’exercice de leur mission.
1.2. Formation initiale en cours de stage : Entendue comme toute formation initiale, prévue par les statuts particuliers des corps communs, destinée à préparer les nouveaux fonctionnaires recrutés, pour l’exercice de leurs fonctions.
1.3. Formation complémentaire, préalable à la promotion au grade supérieur : Entendue comme toute formation complémentaire, prévue par les statuts particuliers, destinée à la promotion à un grade supérieur, dans le cadre du passage d'un groupe à un autre.
1.4. Formation initiale pour la nomination dans un poste supérieur : Entendue comme toute formation préliminaire, prévue par les statuts particuliers, destinée à la nomination à un poste supérieur.
1.5. Formation exceptionnelle en vue de l’intégration dans un nouveau grade : Entendue comme toute formation, inscrite dans le cadre de la transition entre les anciennes et les nouvelles dispositions des statuts particuliers.
2- Formation continue :
2.1. Le perfectionnement : C’est une formation qui concerne les fonctionnaires en exercice, qui vise à l’actualisation permanente de leurs connaissances et l’amélioration constante de leurs qualifications.
2.2. Le recyclage : C’est une formation de courte durée, qui vise à I ‘adaptation des connaissances des fonctionnaires à l'évolution de leurs tâches inhérentes, en raison de développement des moyens et des techniques, telles que l'introduction de l’informatisation et de la numérisation des institutions et administrations Publiques.

La coopération internationale en matière de formation :

Dans le cadre de la coopération internationale établie entre l’Algérie et les différents pays, plusieurs échanges dans le domaine de formation sont concrétisés chaque année, et ce à travers la formation du personnel du secteur à l’étranger et la formation des étudiants étrangers, au sein des établissements de formation sous tutelle. Ces actions sont détaillées comme suit :

1 - Formation des
fonctionnaires à
l’étranger :
Le volet de la formation à l’étranger, inscrite dans le cadre de la coopération internationale, revêt une importance capitale pour le partage des connaissances, l’échange d’expertise et le renforcement des capacités. A cet effet plusieurs actions de formation de longue et de courte durée, sont offertes au profit des cadres relevant du secteur, dans le domaine des nouvelles techniques ayant trait à la poste, les télécommunications électroniques et les technologies modernes.
Il est clair que Les échanges inscrits dans le cadre de ces partenariats constituent la pierre angulaire, permettant de perfectionner et de consolider les compétences des Cadres, des Enseignants et Chercheurs du secteur ainsi que des étudiants des établissements de formation sous tutelle.

 

 

2 - Formation des
étudiants étrangers
en Algérie :
Une dizaine de bourses sont offertes annuellement, aux étudiants relevant des pays Africains et Arabes, pour suivre la formation d’Ingénieur d’Etat des Télécommunications, au sein de l’Institut National des Télécommunications et des Technologies de l’Information et de la Communication d’Oran.
Dans ce contexte, au total plus de 530 bourses d’études ont été attribuées depuis 1973.